Anémones - Corallimorphaires - Zoanthaires

Accueil Remonter

Les anémones font partie du groupe des cnidaires mais elles ne forment pas de colonies et vivent en solitaire. Les corallimorphaires et les zoanthaires ressemblent beaucoup aux anémones mais sont coloniaux. Ces animaux ont une structure simple comprenant un corps en forme de coupe, une ouverture centrale faisant office de bouche et d'anus et un certain nombre de tentacules. 
Les anémones de mer (actiniaires) sont des polypes solitaires fixés sur le fond par la base (sole pédieuse secrétant des produits adhésifs). Leurs tentacules ont une couleur, et une forme variable qui sont de bons éléments d'identification.  Les nématocystes urticants des tentacules n'affectent pas les plongeurs mais sont suffisamment actifs pour paralyser des petits poissons et autres invertébrés. Les proies sont ensuite amenées vers une bouche fendue au centre du disque buccal. Certaines espèces de crevettes et de poissons ne sont pas affectées par les nématocystes et vivent en association avec les anémones. Les anémones bougent très peu. Elles se déplacent à la manière des escargots et rétractent leurs tentacules en cas de danger.
Anémone serpentin (Bartholomea annulata)
Anémone rasta (Bartholomea lucida) Anémone perlée (Epicystis crucifer) Anémone géante (Condylactis gigantea)
Anémone à rameau (Lebrunia danae) Anémone soleil (Stichodactyla helianthus) Anémone américaine (Telmatactis americana)
Anémone des éponges ? ?
Les corallimorphaires sont souvent confondus avec les anémones. Leurs tentacules sont en général courts et trapus et forment des cercles concentriques sur un disque buccal plat. La bouche placée au centre, est protubérante.

Le corallimorphaire verruqueux (Discosoma sanctithomae) vit en solitaire ou le plus souvent en petits groupes issus d’un même individu par clonage. Les tentacules oraux hébergent de très nombreuses algues symbiotiques (zooxanthelles). De jour, ces tentacules sont gonflés, comme des verrues pour exposer les algues à la lumière dont elles ont besoin pour la photosynthèse.

Quand il est dérangé le Corallimorphaire verruqueux se recourbe et peut même éjecter par la bouche des filaments très urticants (aconties) en cas de forte agression. La nuit, le disque est largement déployé et peut se refermer complètement en 1 à 3 secondes pour emprisonner une proie.
Corallimorphaire jongleur (Pseudocorinactis carribeorum) Corallimorphaire fourchu (Discosoma carigreni)  
Les zoanthaires ressemblent aux anémones de mer. Pourtant, ils sont bien plus petits et vivent en général en colonie ou à proximité les uns des autres. Le disque buccal possèdent deux rangées de tentacules. Quelques espèces vivent en association avec des éponges, des hydraires ou d'autres invertébrés.
Zoanthaire caraïbe (Palythoa caribaeorum) Zoanthaire soleil (Palythoa grandis) Zoanthaire éponge (Parazoanthus parasiticus)
Zoanthaire hydroide (Parazoanthus tunicans) Zoanthaire doré (Parazoanthus swifti) Zoanthaire marron (Parazoanthus puertiricense)
  Zoanthaire Lapis (Zoanthus pulchellus)  
Les cérianthaires vivent à l'intérieur d'un tube enfoncé dans le sable. Ils possèdent plusieurs couronnes de tentacules, des longs partant du pourtour du disque et des plus courts autour de la bouche. Ils sortent de la tube plutôt la nuit.
   
  Cérianthaire rayé (Arachnanthus nocturnus)  
Retour Tableau Invertébrés