Echinodermes

Accueil Remonter

Les échinodermes (littéralement "peau épineuse") forment un groupe nombreux et diversifié d'animaux exclusivement marins. Ils ont tous en commun un squelette sous-cutané (exosquelette) constitué de plaques calcaires (osselets) et un appareil lymphatique complexe formé de petits canaux. Les membres des échinodermes ont un corps divisé en cinq parties égales distribuées autour d'un axe central. Si le système nerveux reste primaire, il faut noter une évolution tangible du système digestif et excréteur puisque ces animaux sont dotés d'un anus. Les ambulacres (pieds), fonctionnant grâce à un système aquifère sont utilisés pour la locomotion et la collecte de la nourriture. Ces animaux ont un grand pouvoir de régénération (autotomie). L'embranchement des échinodermes comprend 5 classes (échinidés, holothuridés, astérides, ophiurides, crinoides) et 2 sous embranchements, les pelmatozoaires (animal au bout d'une tige : crinoïdes) et les eleuthézoaires (animal qui se déplace par lui même : les autres)

Les oursins de mer (échinidés)ont un squelette formé de 10 plaques calcaires fusionnées et couvert de nombreuses épines. Ils sont classées en deux groupes de base : les oursins réguliers au corps sphérique et aux longues épines protectrices et les oursins irréguliers au corps non sphérique et aux courtes épines bien adaptées à l'enfouissement. Il existe cependant des exceptions comme les oursins de récifs qui sont de forme irrégulière mais qui ont un mode de vie qui s'apparente à celui des oursins réguliers
Oursin variable (Lytechinus variegatus) Oursin blanc (Tripneustes ventricosus) Oursin noir des Antilles (Diodema antillarum)
Oursin crayon gris (Eucidaris tribuloides) Oursin magnifique (Astropyga magnifica) Oursin perforant (Echinometra lucunter)
Dollar des sables six trous (test) (Mellita sexiesperforata) Dollar des sable (Clypeaster subdepressus) Spatange rouge (Meoma ventricosa)
   
  Oursin de récif  (Echinometra viridis)  
Les holothuries (holothuridés)ont un corps en forme de concombres ce qui les fait appeler aussi concombre de mer. Ces animaux rampent lentement sur les fonds sableux à la recherche de débris organiques  ou de plancton. Les cinq sections corporelles communes à tous les échinodermes ne sont pas visibles mais constituent leur structure interne. 
Holothurie à cinq dents (Actinopygia agassizil) Holothurie à fourrure (Astichopus multifidus) Holothurie pointillée (Isostichopus badionotus)

Holothurie Lappa (Euapta lappa)

Holothurie d'Arneson (Eostichopus arsesoni)

Holothurie mexicaine (Holothuria mexicana) Holothurie queue de tigre (Holothuria thomasi)
Les étoiles de mer (astérides) ont en général cinq bras triangulaires émergeant à la base d'un disque central. Cassés, ces bras peuvent se régénérer et chez certaines espèces un nouvel individu peut se reformer à partir d'un bras cassé (étoile comète). La bouche est en position centrale sous le disque, l'anus est sur le dessus.
 
Etoile comète (Linckia guildingil) Etoile galonnée (Luidia alternata) Etoile de mer commune (Oreaster reticulatus)
Les astrophytons (gorgonocéphales)  appartiennent comme les comatules à la classe des ophiuroides (ordre des Euryalae). Contrairement aux étoiles de mer, leurs bras fins ne s'élargissent pas au niveau du disque central. Ceux ci au nombre de cinq se ramifient de manière répétée et peuvent être déployés dans toutes les directions car non formés par des plaques calcaires comme les ophiures. Au cours de la journée, les astropytons se pelotonnent en boule, accrochés habituellement aux gorgones. La nuit, ils grimpent sur une hauteur (sommet de gorgone ou autres) et étalent leurs bras dans le courant pour intercepter le plancton. La nourriture capturée est transférée vers la bouche.
Astrophyton géant (Astrophyton muricatum) bras déployés la nuit détail des bras chez un juvénile
Les ophiures (ophiurides) ont un petit disque central d'environ deux centimètres de diamètre au maximum et cinq bras ornés de rangées d'épine. Les bras sont très fragiles mais peuvent se régénérer. Elles se déplacent aisément et attendent la nuit pour sortir se nourrir
Ophiure réticulée (Ophioneresis reticulata) Ophiure émoussée (Ophiocoma echinata)
Ophiure des éponges (Ophiotrix suensonii) Ophiure lisse sombre (Ophiuderma appressum) Ophiure lisse rubis (Ophioderma rubicundum)
Les comatules ou crinoïdes sont les échinodermes les plus anciens. Ils ont un petit corps aplati de forme pentagonale d'où partent cinq bras qui peuvent se ramifier, donnant au total un nombre de bras multiple de cinq. Ces bras sont bordés de de nombreux appendices (pinnules) qui servent à la récupération de particules alimentaires. Ils adhèrent fortement à tout ce qui est en contact avec eux et se brisent facilement. Le pouvoir de régénération est toutefois grand. En général, les comatules sont ancrées au fond de crevasses ou d'éponges et seuls leurs bras restent visibles.
Comatule dorée (Davidaster rubiginosa) Comatule dorée (variété de couleur) Comatule granuleuse (Davidaster discoidea)
Retour Tableau Invertébrés