La cathédrale Saint-Louis

Accueil Remonter

Érigée en 1671, elle fut détruite plusieurs fois par des cataclysmes et des incendies. Ainsi, l'édifice que l'on voit aujourd'hui a été presque entièrement reconstruit selon les plans de Picq avec des structures métalliques conçues pour résister aux tremblements de terre. Son clocher de 59 m de haut, est en béton armé recouvert d'aluminium anodisé bronze.

     Chronologie
1671 : 1ère église en branches et roseaux
1674 : les soldats de Ruyter l'incendient
1678 : Blénac écrit à Louis XIV qu'il a fait bâtir une église en pierre
1766 : un raz de marée la détruit
1839 : un séisme endommage le 3ème édifice
1854 : inauguration du 4ème bâtiment devenu une cathédrale
1890 : la cathédrale est détruite en partie dans le grand incendie de Fort de France
1891 : un cyclone emporte le reste
1895 : la cathédrale de Picq est inaugurée
1953 : un tremblement de terre endommage la 5ème construction
1976-1979 : reconstruction du clocher et restauration générale selon les plans de Picq aux normes antisismiques
La cathédrale Saint-Louis : Oeuvre d'Henry  Picq (1893-1894), l'actuelle cathédrale est déjà le sixième édifice bâti à cet endroit. Des personnages illustres ont été enterrés au XVIIIème siècle sous l'ancien bâtiment. Ainsi la tombe du gouverneur général Blénac devrait se trouver sous le chœur. Cependant l'emplacement exact a été perdu à la suite des travaux successifs. 
Retour Fort de France