La bibliothèque Schoelcher

Accueil Remonter

Chef d'œuvre de l'architecture de la fin du XIXème siècle, la bibliothèque Schœlcher possède une structure métallique et une coupole verrière laissant pénétrer une lumière irisée à l'intérieur du bâtiment. Cet édifice conçu par l'architecte Henri Picq, fut présenté à l'Exposition universelle de Paris, en 1889, en même temps que la tour Eiffel. Transporté par bateau, il fut reconstruit pièce par pièce en 1893 et reçut ce qu'il restait de la bibliothèque privée de Victor Schœlcher, dont une partie avait brûlé dans l'incendie de 1890.  Pierre Henry Picq est un architecte parisien déjà renommé, récompensé par un premier prix à l'exposition universelle de 1878, lorsqu'il est chargé de réaliser un projet de bibliothèque pour Fort de France. En 1891, après un séjour en Martinique, il soumet des plans pour une cathédrale. Le Grand Marché, des maisons particulières et les églises du François et de Ducos seront d'autres réalisations
L'édifice, considéré comme le plus beau monument de Fort de France, est inscrit à l'inventaire des monuments historiques depuis 1973. Rénové, il  accueille les lecteurs mais aussi des expositions.
La structure porteuse du bâtiment est constituée de poutrelles de fer groupées par trois. La coupole, de forme octogonale surmonte la salle de lecture
Triste fin de la bibliothèque de Victor Schœlcher : En 1883, Victor Schœlcher, favorable à l'éducation de la population noire, fit don à la Martinique, d'une partie de sa bibliothèque personnelle (10 000 volumes et 250 partitions musicales) à condition que ces ouvrages soient mis à la disposition de tous et placés sous la responsabilité d'un bibliothécaire attitré. 
Malheureusement, la plus grande partie du legs, expédié en Martinique dès 1884, fut détruite dans l'incendie de la ville en 1890.
Environ 1200 livres du don de Schœlcher  échappèrent aux flammes parmi lesquels un exemplaire de Quatre-vingt-treize dédicacé par Victor Hugo
Parmi les trésors de la Bibliothèque, un Code noir un traité de navigation en latin du XVIIème siècle
Dernières acquisitions, des manuscrits d'Aimé Césaire achetés lors de la vente aux enchères de la collection d'André Breton
Annexe de la Bibliothèque le Pavillon Bougenot
Retour vers Fort de France