Observatoire du Morne des Cadets

Accueil Remonter

L'observatoire volcanologique de la Montagne Pelée, sur le Morne des Cadets à pour mission la surveillance et la recherche volcanologique et sismique. Sa visite se fait sur rendez vous. Une salle d'information et d'exposition est accessible au public aux heures d'ouverture de l'observatoire. Après l'éruption de 1902, le professeur Alfred Lacroix fit construire un observatoire, une simple case, sur le morne des Cadets. Il y travaillait avec quelques appareils de mesures géophysiques mais le volcan ne donnant plus aucun signe d'activité, il fut décidé d'arrêter les observations. Quatre ans après, la grande éruption de 1929 fit 0000 morts. Un observatoire permanent fut alors construit et inauguré sur le morne Moustin, en face de l'historique installation du morne des Cadets dont il a adopté le nom.

François Auguste Albert Lacroix (1863-1948) : Célèbre minéralogiste français. Après des études secondaires, il suit les cours de l'école de Pharmacie à Paris. Durant ces années, il n'a cessé de cultiver sa passion pour la minéralogie et la pétrographie. Il commencera s carrière comme préparateur au collège de France et fut élu à l'Académie des sciences en 1904. Ses premiers travaux seront consacré aux problèmes de pétrographie touchant notamment le métamorphisme de contact, transformation des roches par l'effet de chaleur provenant des roches basiques ou des laves. Il a décrit de nombreuses roches éruptives, dont certaines ont subsisté dans les classifications pétrographiques modernes.  Pionnier de la vulcanologie, il consacra la seconde moitié de sa carrière au phénomène volcanique. Ses travaux seront consacrés aux éruptions de la Montagne Pelée en 1902. Il fit construire le premier observatoire.
La Visite due l'observatoire peut se faire du lundi au jeudi de 9h30 à 16h et le vendredi jusqu'à 12h et commence par une série de panneaux sur les volcans et les tremblements de terre
Essentiellement équipé à ses débuts de sismographes dont le plus spectaculaire était un Quevrain- Piccard de 20 tonnes, toujours en place aujourd'hui, l'observatoire dépen dait des services de la météorologie jusqu'en 1947. Ses équipements ont été modernisés après l'éruption de la Soufrière de la Guadeloupe en 1976. Le réseau de surveillance de la Martinique, se compose actuellement d'une vingtaine de stations géophysiques (sismiques, magnétiques et d'inclinométrie) dont les données transmises par signaux radio sont centralisées à l'observatoire et automatiquement traitées par informatique. D'autres mesures sont périodiquement effectuées par le personnel de l'observatoire (géochimie "nivellement, variations des distances).
Les sismographes sont des instruments fondamentaux pour l'étude des ondes sismiques d'origine tectonique ou volcanique. Ils enregistrent les mouvements du sol produits par les tremblements de terre. Au cours d'un séisme les vibrations provoquées par la cassure de la croûte terrestre se transmettent à partir du point de rupture. Les sismographes captent et enregistrent ces vibrations qui sont ensuite étudiées.  L'enregistrement graphique s'appelle un sismogramme.
La Montagne Pelée est un des neuf volcans de l'Arc des Petites Antilles issus de la subduction de la plaque atlantique sous la plaque caraïbe. Ces volcans émergés sont à l'origine de la plupart des îles des Petites Antilles. La zone n'est pas connue pour avoir une activité volcanique soutenue par contre l'intensité des éruptions provoquent souvent des catastrophes. Ces volcans sont : le Mont Misery (Saint Kitts), Soufiere Hills (Montserrat), La Soufrière (Guadeloupe), la Vallée de la Désolation, Patates (Dominique), la Montagne Pelée (Martinique), La Soufrière (Sainte Lucie), La Soufrière (Saint Vincent), le volcan sous marin Kick'em Jenny (Grenadines)
La Côte caraïbe vue depuis l'observatoire avec Saint Pierre au fond
Morne Vert dans le lointain
A quelle heure la prochaine éruption ? C'est surtout un tremblement de terre majeur qui est prévu statistiquement pour la Martinique
Morne Piquet (1159 m) et au fond  Piton Lacroix (1197 m) Morne la Croix (720 m) et Piton gelé (923 m) dans les nuages au dessus de Fonds Saint Denis
Retour carte Martinique
Vallée de la Désolation (Dominique)