Arrivée à la Baie du Trésor

Accueil Remonter

Les îlets déserts proches de la presqu'île sont le refuge des sternes, en particulier le Touaou (Stemafuscata). On y trouve également le Moine (Anous stolidus). C'est un oiseau brun noirâtre qui porte une calotte blanche sur la tête. Les moines s'observent à partir de fin Avril quand ils viennent pondre. Ce sont de bons indicateurs des zones poissonneuses pour les pêcheurs. La Frégate (Fregata magnificens) est un oiseau marin de très grande envergure à queue fourchue. Son plumage est noir et le mâle possède sous son cou une poche de peau rouge qu'il gonfle en période de reproduction. Il plane souvent très haut avant de plonger sur les poissons. Cet oiseau a subi une chasse impitoyable au début de la colonisation à cause de sa graisse que l'on croyait curative. Sans doute est-ce pour cette raison qu'il ne niche pratiquement plus sur place. On peut voir également courir au pied de la falaise sur les blocs rocheux à demi immergés, des crabes du genre Grapsus appelés Zagaias aux Antilles. Ces crabes présentent la particularité de muer à l'air libre et l'on trouve quelque­fois des mues desséchées sur les rochers.

Passée la Pointe Caracoli, la vue s'ouvre sur les îlets du trésor et la baie du même nom
Il faut attaquer la descente jusqu'à une plage à galets après passage dans un dernier bosquet Certaines plages de la réserve sont des plages à galets mal protégées de la houle. Elles se sont formées à partir de blocs rocheux détachés des reliefs immédiats et devenus lisses et arrondies du fait du flux et du reflux qui les roulent en permanence. 
Gommier rouge

Sur le chemin bordé de raisiniers grandes feuilles, un Bernard l'Hermite 

Puis au niveau de la mer, le sentier est complètement plat et traverse la forêt d'arrière plage.
Étoile de mer Les eaux calmes comme celles d'un lac de la baie du trésor sont la récompense de tous les efforts