Le carnaval de Fort de France

Accueil Remonter

A peine les fêtes de fin d'année passées, les galettes des rois avalées, voilà que débute déjà la plus grande manifestation populaire : le carnaval. Pendant plus d'un mois, une grande partie de la Martinique va se préparer à l'apothéose que sont les jours gras. Zouks et concours de reine sont organisés tous les week-end dans les communes pour déterminer les représentantes au défilé (vidé) final. Les groupes à pied peaufinent leurs spectacles. Même si certaines communes organisent leur propre carnaval, c'est celui de Fort de France qui reste le plus suivi. Le dimanche donne le ton et la population découvre le personnage du carnaval , sa majesté Vaval. Cette gigantesque réalisation en bois et papier mâché (bwa bwa) est souvent en rapport avec un fait d'actualité pour le tourner en dérision. Le thème des déguisement est laissé  à la guise des participants. 
Les belles attendent le roi Vaval
Cette année, le roi Vaval est représenté en banane La reine mère La reine du Carnaval 2005 
Une mini reine Une dauphine
Les nègs gwo siwo Les hommes d'argile
La planète des singes
Jolies danseuses
Des déguisements très sophistiqués du groupe Traditions
Le lundi est le jour des mariages burlesques où généralement femmes et hommes inversent les tenues pour former de truculents cortèges de noce. Le mardi (mardi gras) est le sommet de la liesse. Les carnavaliers sont habillés de rouge et diables et diablesses envahissent la ville. Le mercredi des cendres voit après un dernier défilé en blanc et noir, les obsèques de Vaval, brûlé devant une foule en pleurs et rêvant déjà de son retour l'année suivante. Le carême commence le lendemain.
Retour vers carte de la Martinique