Les moulins de Marie-Galante

Accueil Remonter

-

Une bonne idée pour découvrir Marie Galante, ses petits quartiers et la gentillesse de sa population est de partir à la recherche de ses vieux moulins. Pas de panneaux, il faut donc scruter l'horizon et demander aux anciens. Il y a, parait-il, 72 moulins à vent et à bêtes visibles sur l'île. En découvrir la moitié est déjà pas mal. Certains moulins sont relativement bien conservés mais la majorité est en ruines et ils disparaissent sous la végétation. Dommage que ce patrimoine ne soit pas plus sauvegardé et exploité. Un seul moulin a été restauré, le moulin de Bézard. Pour les autres, il faut la plupart du temps emprunter des sentiers de pierre.  Au plus fort de leur extension, on en comptait plus de cent sur l'île. Ils fonctionnaient de la Sainte Thérèse (15 octobre) à la fin juin, époque à laquelle on démontait les ailes avant la période cyclonique. Le dernier à tourner fut celui de Grand Pierre jusqu'en 1941. Sous leur apparente uniformité, ils présentent une grande variété architecturale. Ils mesurent entre six et 9 m et les ailes sont orientées vers l'est face aux alizés. Les murs, d'une épaisseur d'un mètre dans la partie inférieure, sont percés de 3 portes, la porte principale tournée vers l'ouest à l'abri du vent, et deux autres portes plus étroites donnant au nord et au sud. La canne était broyée côté porte principale. La coiffe en glissant sur un rail de couronnement permettait de modifier l'orientation des ailes. Cela se faisait en utilisant la queue déplacée par au moins six hommes.
Les cartouches portent la date de construction ou de reconstruction ainsi que le nom du saint protecteur. On peut trouver rarement le nom du propriétaire ou celui du maçon.
Agapit Ballet Beauregard
Les moulins étaient utilisés pour broyer la canne. Les ailes poussées par le vent font tourner un arbre qui entraîne trois rouleaux broyeurs (rolles) entre lesquels la canne était introduite. Le jus (vesou) était acheminé dans des rigoles jusqu'à la sucrerie.
Beaurenom (1843) Bellevue (1821) Beauséjour
Bézard (1814) Bontemps Rameau Borée
Boulogne (1843) Desmarais Desruisseaux
Ducos (1820) Durocher Etang noir
Faup Gay (1738) Girard
Grand Bassin Les Basses Mayoumbé
Ménard Murat (1814) Port Louis
Quatrième (1853)
Roussel Trianon Saragot Vital
Retour carte de Marie Galante