Les Grenadines

Accueil Remonter

Constitué d'une trentaine d'îles, d'îlots et de cayes, l'archipel des Grenadines s'étire sur 100 km entre Saint Vincent et Grenade. En dehors de Petite Martinique et de Carriacou, qui dépendent de Grenade, ces petites îles sont rattachées administrativement à Saint Vincent. Avoisinant les 8500 personnes, la population locale vit surtout de la pêche et du tourisme. Les côtes souvent découpées, avec de belles plages de sable jaune et blanc, offrent des abris naturels pour les bateaux de plaisance.

St Vincent

Grenade

Un peu d'histoire : L'histoire de cet archipel est étroitement associée à celle de La Grenade qui appartint longtemps à la Couronne de France. Il ne fut cédé définitivement à l'Angleterre qu'en 1783, avant d'être partagé entre les états nouvellement indépendants de Grenade (1974) et de Saint Vincent (1979). Ces îles avaient surtout un intérêt stratégique car leur faible superficie et la sécheresse rendaient la culture laborieuse. Elles attirèrent toutefois quelques familles de colons français et britanniques qui fertilisèrent les plus importantes en utilisant des esclaves africains.  Après l'abolition de l'esclavage, elles devaient retourner à la nature et la population se voua à la pêche et à quelques cultures. Hormis un certain métissage, peu de traces subsistent de cette ancienne présence européenne. Les plus importantes sont, du nord au sud, : pour St Vincent : Bequia, Petit Nevis, île Quatre, Battowia, Baliceaux, Moustique, Petit Moustique, Savan, Petit Canouan, Canouan, Mayreau, Tobago Cays, Union Island, Palm Island, Petit  Saint Vincent, pour Grenade : Petite Martinique, Carriacou, Saline, Frégate, Large, Kick'Em Jenny, les Tantes, Ronde, Caille