Territoire caraïbe

Accueil Remonter

Le territoire caraïbe (et non réserve) est situé entre Castle Bruce, au sud, et Marigot au nord. Il regroupe environ 30 000 descendants du peuple pré-colombien qui occupait les petites Antilles avant d'être exterminé par les colons européens. Il comprend les villages de Sinéku, Madjini, Gaulette, Saint-Cyr-Salybia, Craufish River, Bataka, Monkey-Hill et Alkinson. Ce territoire leur a été concédé en 1903 par l'Angleterre. Tout les cinq ans, les Caraïbes élisent un chef chargé de faire appliquer les lois spécifiques à ce peuple. Aucun étranger ne peut construire ou louer sur le territoire.
Les Caraïbes ont conservé un savoir faire de leurs ancêtres, celui de la construction de canots  (kanassas) taillés directement à la hache dans un tronc de gommier. Ce type d'embarcation s'est largement répandu dans les Petites Antilles. 
Les Caraïbes sont pauvres et habitent dans de petites cases sur pilotis en bois et tôles. Tout Caraïbe peut choisir, sur le territoire, un terrain sans l'acheter ou le louer pour y bâtir sa maison et cultiver son jardin 
Un icaquier et ses fruits (Zicak) Une case et son petit jardin potager
Les Caraïbes vivent d'agriculture et de leur créativité ancestrale en matière de vannerie.
Les indiens sont plus où moins métissés mais on peut remarquer encore chez certains des cheveux lisses et des yeux en amande. Une indienne qui épouse un étranger doit quitter le territoire et ses enfants ne sont pas considérés comme des Caraïbes. Par contre, si un indien épouse une étrangère, elle pourra venir habiter sur le territoire avec son mari. 
L'église catholique Sainte Marie des Caraïbes à Salybia avec ses peintures murales évoquant la rencontre de deux mondes et son autel en forme de coque de pirogue
Quelque points de vue depuis les hauteurs de Sineku.

Un gros lézard

Depuis le village de Sineku, on peut accéder à l'Escalier Tête de Chien après une marche de 15 mn environ. Il s'agit d'une coulée de lave s'avançant vers la mer comme un serpent. Tête-Chien est le nom vernaculaire du boa constrictor vivant à la Dominique.
Retour vers la carte de la Dominique